Linky, réponse à ENEDIS de Stéphane Lhomme

Réponse à la lettre type d’Enedis (ex-ErDF) envoyée aux citoyens qui refusent le compteur malfaisant Linky

Madame, Monsieur,

 

A la suite de mon refus de recevoir le compteur communicant (et malfaisant) Linky, vous m’avez fait parvenir un courrier, ou plutôt le copier-coller de la lettre type qui vous a été fournie par vos dirigeants, texte envoyé systématiquement à tous les citoyens lucides qui refusent ces compteurs.

 

Voici donc les réponses aux principaux oublis, inexactitudes, ambiguïtés, etc. qui truffent votre courrier.

 

(…)

Télécharger la lettre de Stéphane LHOMME

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

La surexposition des enfants aux ondes électromagnétiques

De nos jours, la technologie occupe une place prépondérante dans la vie quotidienne. Les téléphones portables, tablettes tactiles et autres gadgets connectés sont omniprésents, même chez les enfants. Pourtant, cela n’est peut-être pas sans risque sur leur santé. Il est préconisé de limiter leur utilisation pour prévenir une surexposition.

La suite de l’article est ICI

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky, mauvaises ondes et mauvais comptes…

AgoraVox le média citoyen

Dernières nouvelles de « l’Enfer vert » qu’on nous mitonne au nom de la « transition énergétique » : la loi du 18 août 2015 instaure sur le territoire français le remplacement à marche forcée de 35 millions de compteurs électriques bleus par le Linky dit « intelligent » – et radiatif… Des associations dénoncent un désastre industriel, financier, sanitaire et technique. Et la fronde n’en finit pas de s’étendre…

La suite de l’article sur le site d’Agora Vox

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Etes-vous Electro-HyperSensibles sans le savoir ?

Certaines études estiment qu’il y aurait entre 1 à 10% de la population dans les pays développés qui serait EHS. Ces chiffres sont flous et font débat, mais même en s’en tenant en deçà de cette fourchette, cela concernerait plusieurs centaines de milliers de Français ! Loin d’être dans le registre des pathologies rares, on se situe dans le champ des problèmes sanitaires d’envergure. De quoi s’agit-il ?

La suite sur le site de Famille Laïque

Etes-vous Electro-HyperSensibles sans le savoir ?

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Signification par huissier: une lettre à envoyer à ENEDIS pour refuser le LINKY

Lettre à envoyer à ENEDIS (ex ERDF) pour refuser le compteur LINKY - Robin des Toits - 05/07/2016
A toutes et à tous, Bonjour! Avant de partir en vacances, Robin des Toits vous propose d’envoyer une lettre de sommation par huissier de Justice à notre fournisseur d’énergie électrique ENEDIS (ex ERDF), dont modèle ci-joint.
Toutes les explications sur le site de Robin des Toits ci-dessous
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Technologies sans fil, prudence

'Alerte sur les dangers des radiofréquences pour les enfants' - Le Monde - 08/07/2016

Technologies sans fil, prudence ! C’est l’avertissement que lance, à l’adresse des parents comme des pouvoirs publics, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans un rapport d’expertise sur l’exposition aux radiofréquences et la santé des enfants, publié vendredi 8 juillet. Elle pointe en particulier « des effets possibles sur les fonctions cognitives et le bien-être », qui la conduisent à préconiser « un usage modéré et encadré » de ces technologies.

La suite sur le site de Robin des Toits ci-dessous

http://www.robindestoits.org/Alerte-sur-les-dangers-des-radiofrequences-pour-les-enfants-Le-Monde-08-07-2016_a2419.html

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Sexy, Linky ?

Sexy, Linky ?

« Il est beau, mon Linky ! Il est intelligent, mon compteur ! » Les chargés de com’ d’ErDF auront tout tenté pour le rendre sympathique et attirant. Ils l’ont d’abord teinté d’un beau vert-anis. Ils l’ont ensuite doté d’un joli petit nom. Puis ils lui ont attribué toutes les qualités à la mode : Linky créera de l’emploi, il fera faire des économies au consommateur, il sauvera même la planète du dérèglement climatique ! Et pour ne rien gâcher, il n’émet aucune onde dangereuse pour la santé et respecte totalement la vie privée de chacun.
Incroyable, non ?
Le plus incroyable, en fait, c’est que malgré toutes ses qualités, de plus en plus de citoyens et de communes lui claquent la porte au nez. Rien à faire, ces grincheux ne veulent pas de ce formidable appareil chez eux ! Faut-il en conclure que les opposants au Linky sont des salauds ? Ou alors, ont-ils juste un peu trop bien compris les véritables tenants et aboutissants de ce « grand projet inutile et imposé » ? Vous pourrez vous faire votre opinion en lisant Sexy, Linky ?, le livre qui tord le cou au plan com’ d’ErDF et montre le vrai visage de ce petit compteur électrique.

En précommande, parution le 15 juillet prochain.
« Sexy, Linky ? », de Nicolas Bérard, 72 pages, 4 euros.

http://magasin.lagedefaire-lejournal.fr/sexy-linky-.html

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Lorsqu’une personne souffre d’électro-hypersensibilité, il lui faut des mécanismes pour se protéger

La reconnaissance du handicap pour les personnes électro-hypersensibles progresse. Mélanie Tastevin, avocate intervenant principalement en droit social, assiste des personnes atteintes de cette maladie. Elle nous détaille le régime de protection des malades.

http://www.actu-environnement.com/ae/news/melanie-tastevin-electro-sensibilite-travail-handicap-droit-avocat-27029.php4

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Des compteurs Linky à la ville intelligente

À défaut d’inventer le journal intelligent, Le Postillon vous propose une histoire – non pas extraordinaire mais bien réelle – contant les aventures du Linky, l’invention de la ville intelligente et le rôle de Grenoble dans l’avènement de la smart révolution.

Un long article à lire sur le Postillon ou comment à partir d’un simple compteur on dérive vers la ville intelligente http://www.lepostillon.org/Smart-attaque.html

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : les super-pouvoirs du Big Data – larotative.info

Voici un aperçu du Big Data qui intéresse tant de monde du site La Rotative dans la région de Tours.

Le congrès de la FNCCR, qui se réunit au Vinci du 21 au 23 juin, sera l’occasion pour les participant-es de plancher sur les compteurs et les territoires « intelligents », mais aussi de célébrer la quantité de données qui sera générée par l’avenir radieux qu’ils nous préparent.

https://larotative.info/les-super-pouvoirs-du-big-data-a-1674.html

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Les compteurs intelligents seraient superflus

Les compteurs intelligents seraient superflus

http://www.euractiv.fr/section/energie/news/smart-meters-not-needed-after-all-for-european-power-grid/

Par : Elza Holmstedt Pell | EurActiv.com | Traduit par: Marion Candau

La transition européenne vers un réseau électrique intelligent pourra se passer de compteurs intelligents, selon des industriels. Un constat qui risque d’embarrasser la Commission, tout comme ERDF et son compteur Linky en France.

Il existe d’autres moyens plus efficaces que les compteurs intelligents pour développer des réseaux électriques intelligents, ont déclaré des délégués de l’industrie lors de la convention annuelle de l’association européenne de l’électricité – Eurelectric – organisée à Vilnius début juin.

Ces moyens sont par exemple une intégration plus rapide des renouvelables, le développement des réserves d’énergie, et une meilleure gestion de la demande d’énergie, ont expliqué les représentants.

Les bénéfices réels des compteurs intelligents ont aussi été remis en question lors de la conférence. Plusieurs États membres avaient déjà douté de leur efficacité. L’Allemagne par exemple a décidé de ne pas élaborer de stratégie de lancement au niveau national, allant ainsi à l’encontre des exigences contenues dans les lois européennes.

…/…

L’industrie électrique européenne doute de l’intérêt des compteurs Linky

https://www.reporterre.net/L-industrie-electrique-europeenne-doute-de-l-interet-des-compteurs-Linky

Des délégués de l’industrie ont remis en cause la rentabilité des compteurs intelligents lors de la convention annuelle de l’association européenne de l’électricité Eurolectric. Organisé à Vilnius (capitale de la Lituanie), cette réunion annuelle devrait embarrasser la Commission européenne et des entreprises comme ERDF qui ont commencé la mise en place du compteur Linky en France.

Cette procédure de remplacement fait suite à une directive européenne de 2006. Les États membres de l’UE doivent installer des compteurs intelligents pour accroître la rentabilité du réseau d’électrique avec pour objectif le remplacement de 80 % des compteurs d’ici à 2020.

Markus Merkel, membre du conseil d’administration gestionnaire du réseau de distribution allemand EWE, estime que les compteurs intelligents ne sont pas rentables : « Nous avons besoin de quelque chose de différent, et peut-être qu’un système de mesure 2.0 nous donnera quelque chose de plus – en tant que gestionnaire du réseau de distribution, nous pourrions les utiliser ». Il s’agit notamment de la fourniture de données en temps réel sur la consommation d’énergie plutôt que les écarts d’environ 15 minutes donnés par les compteurs intelligents actuels.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Une solution trouvée pour Viollette

Un accord a été passé entre Viollette, une jeune fille de 16 ans hyperélectrosensible, sa famille et le rectorat, à Toulouse, en charge de l’aménagement des épreuves du bac pour que l’adolescente puisse passer l’oral et l’écrit de français, en fin de semaine.

Une solution trouvée  pour Viollette

Pour l’écrit, c’est le gymnase du centre hospitalier du Couserans, à Saint-Girons, qui a été choisi. Pour l’oral, il s’agit de la ludothèque du lycée du Couserans, toujours à Saint-Girons.

Des mesures effectuées par les Robins des Toits ont démontré, en effet, que l’exposition aux ondes électromagnétiques pulsées y est relativement faible et pourraient être supportées par la jeune fille. De son côté, le rectorat de Toulouse a validé ce choix, conforme à ses attentes en matière de sécurisation et de confidentialité de l’épreuve.

«C’est une victoire», a réagi la maman de Viollette, jointe hier soir par téléphone. La jeune fille, de son côté, se dit «rassurée et contente» et va pouvoir désormais se consacrer à ses révisions.

Le cœur léger.

L’article de la Dépêche

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Hyperélectrosensible, Viollette ne sait pas où passer le bac

À quelques jours de l’épreuve de français du bac, Viollette G…, 16 ans, ne sait toujours pas où elle pourra passer l’examen. L’adViollette ne sait toujours pas où elle va passer son épreuve de Français. /Photo DR.olescente est hyperélectrosensible depuis plusieurs années et suit sa scolarité à domicile. Trouver un endroit adapté pour le bac ressemble à un casse-tête…..

L’article de la Dépêche

 

Le Collectif Écologique Ariégeois CEA et le défenseur des droits ont remué ciel et terre pour que Viollette puisse passer son bac de Français dans de bonnes conditions ; en effet son électro hypersensibilité ne lui permet pas de se présenter à l’épreuve dans une salle de cours normale au milieu de téléphones portables et autres WiFi ; contactée, l’association régionale Robin des Toits a effectué une série de mesures pour tenter de trouver un endroit qui permette à Viollette de se présenter à l’examen dans les meilleures conditions possibles. Même si le délai paraît court cela paraît réalisable matériellement, la décision finale appartient au rectorat et à la famille. Le problème va se reposer l’année prochaine pour les épreuves du bac et il faudra vraiment s’y prendre bien plus tôt pour trouver une solution adaptée à la durée de l’épreuve, Robin des Toits Midi-Pyrénées commence à y réfléchir afin de proposer en temps utile une solution adaptée qu’il faudra tester sur le terrain.

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Prochaines réunions d’information Linky

linky Prochaines réunions d’information Linky

– mardi 14 juin 20H30, Castelnau de Montmiral 81140, salle des Fêtes, Robin des Toits Midi-Pyrénées

– lundi 20 juin 19H30,  association 7notre quartier et Robin des Toits, maison de la citoyenneté, mairie annexe de la Roseraie, 8 bis avenue du parc, 31500 Toulouse (métro Roseraie)

– mardi 28 juin 20H00, Cordes sur Ciel, salle Fontpeyrouse (mairie), Collectif Cordais, collectif Robin des Toits Carmausin

– mercredi 29 juin 20h30, Castres, Maison des Associations, 1 place du 1er mai, collectif anti-linky castrais, Antennes 81.

Et toujours les permanences Linky à Toulouse

au 10bis rue du colonel Driant, 31400, au fond de la cour à gauche – Robin des Toits Midi-Pyrénéesau mois de juin: les jeudis de 15h30 à 19h30, et les samedis de 11h à 13h.

 

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Permanence Linky à Toulouse

linkyROBIN DES TOITS Midi-Pyrénées démarre cette semaine à Toulouse des permanences d’information/mobilisation/entraide contre l’arrivée du compteur électrique LINKY dont l’installation a débuté dans certains quartiers.

C’est au CASC, 10 bis rue du colonel Driant (31400), au fond de la cour à gauche:
le jeudi : 15 h 30 – 19 h 30
le samedi : 11 h – 13 h

Que vous ayez des questions à poser, des informations à échanger ou des stratégies à proposer… n’hésitez pas à passer ou à en informer vos voisin.e.s et ami.e.s !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Calendrier des réunions prévues en Aveyron

linkyCalendrier des réunions prévues en Aveyron

réunions sur le compteur Linky et autres compteurs

animées par l’association Robin des Toits

 

 

6 Juin 20H30 mairie de Marcillac 12 330

7 Juin 20H 30 Onet le Château 12 850 Grange de Floyrac

8 Juin 20H30 Villefranche de Rouergue 12 200 Château de Graves

10 Juin 20H30 Foissac 12 260 salle des Fêtes

Venez vous informer, il n’est pas trop tard tant que l’on ne vous a pas posé de nouveaux compteurs, après c’est bien plus compliqué voire impossible !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Téléphone et cancers, une étude américaine dénonce !

robindestoits-logoParis, le 30 Mai 2016
Le portable est cancérigène selon une étude fédérale américaine.
http://biorxiv.org/content/early/2016/05/26/055699
http://ntp.niehs.nih.gov/
Encore non publiée, cette étude, la plus ambitieuse jamais entreprise par Le Programme National de Toxicologie Américain (PNT), devrait convaincre tous les sceptiques. Elle a coûté 25 millions de dollars et duré plus de dix ans. Le PNT devrait annoncer sous peu qu’elle a démontré que les rats exposés au rayonnement de portables ont développé les mêmes types de tumeurs dont sont atteints les gros utilisateurs à long terme.

Lire le communiqué de Robin des Toits

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky réunion publique à Mailhoc et alentours

linky

Prochaines réunions dans le Tarn


SAINT PAUL d’ARIFAT 24 mai 20h30, salle communale Aimé Fargues (collectif Alerte aux Ondes de Vabre)

– MAILHOC 26 mai  20h30 Salle polyvalente, Robin des Toits, Antennes81

– CARMAUX 27 mai 20h00
, salle Bérégovoy, Robin des Toits, Antennes81 Télécharger l’affiche

GRAULHET 22 et 29 mai – marché de Graulhet, Association Mieux Etre http://assomieuxetre.blogspot.fr

CORDES 28 juin 20h00 salle Fontpeyrouse de la mairie,Collectif citoyen cordais, Robin des Toits

  • RABASTENS 3 juin 20h00, ciné la Halle (en centre ville), Robin des Toits, Antennes81

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Stéphane Lhomme fait un point d’étape sur le Linky

linkyStéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33490)
Animateur du site http://refus.linky.gazpar.free.fr

Madame, Monsieur,

Voici un point d’étape sur le mouvement de refus des compteurs communicants Linky, Gazpar et cie.
– Le nombre et la taille des communes engagées ne cesse d’augmenter

Nous avons désormais dépassé les 150 communes engagées alors que ErDF a « envahi » environ 350 communes. Qui plus est, le mouvement du refus a commencé à se développer en réaction aux installations de compteurs Linky, il a donc démarré après ErDF.

Ce mouvement de refus est donc extrêmement élevé, suscitant d’ailleurs des réactions violentes et anti-démocratiques de la part des industriels et des autorités (cf ci-dessous).

Par ailleurs, si la fronde a démarré à partir de petites et moyennes communes, elle est en train de gagner des communes de plusieurs dizaines de milliers d’habitants (Yerres 30 000 hts, Bagnolet 36 000 hts, Melun 40 000 hts), à suivre…

Cf http://refus.linky.gazpar.free.fr

– La Ligue des Droits de l’Homme veut un moratoire sur les installations des Linky

Nous nous évertuons à rappeler que, si la question du danger sanitaire des ondes électromagnétiques est importante, elle est loin d’être la seule bonne raison de refuser les compteurs communicants, il y a en particulier le problème des innombrables données que ces compteurs, s’ils sont installés, vont capter sur nos vies privées. C’est ce qu’est venu rappeler la Ligue des Droits de l’Homme en demandant un moratoire sur la pose des compteurs communicants :Cf http://www.ldh-france.org/linky-compteur-communicant-en-dit-beaucoup-notre-vie-privee

– Les élus municipaux appelés… à se taire et renoncer à agir  !

Vous connaissez sûrement la citation de Gandhi : « D’abord ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, puis ils vous combattent et enfin, vous gagnez« . Espérons que, au final, nous parviendrons à préserver nos communes du business des compteurs communicants et de leurs méfaits, en tout cas le processus décrit par Gandhi semble en marche.

En effet, après avoir superbement méprisé les opposants, ErDF et ses séides – les Préfets, les Présidents des syndicats départementaux de l’énergie, les dirigeants de structures comme l’Association des maires de France (AMF) ou la FNCCR (dont le Président nous vient tout droit du Commissariat à l’énergie atomique !) – utilisent désormais les méthodes les plus antidémocratiques pour dissuader les conseils municipaux de prendre des délibérations contre les compteurs communicants, mais aussi pour essayer de faire en sorte que ceux qui se sont déjà engagés reviennent sur leur vote.

Ainsi, ces « notables » écrivent aux maires pour prétendre qu’ils n’ont rien à dire dans l’affaire des compteurs communicants. On n’imagine pas un boulanger demandant à ses confrères de ne plus faire de pain, mais ici on trouve des maires demandant à leurs collègues de se taire et de ne pas se mêler de ce qui se passe pourtant dans leurs communes et jusque dans les logements des habitants ! A ce compte, autant supprimer les communes, les maires et les élus locaux…

Il est vrai qu’un Président de syndicat départemental de l’énergie serait rapidement remplacé (sur pression d’ErDF) s’il osait se poser des questions sur le programme Linky. Or ces places sont recherchées par ces notables locaux qui veulent se sentir « importants »… et garder les indemnités qui vont avec leurs strapontins.

Cf http://refus.linky.gazpar.free.fr/renoncement.htm

– Ne pas se laisser intimider par les Préfets

Il est désormais avéré que, dès qu’une municipalité vote une délibération contre le déploiement des compteurs communicants, le/la maire reçoit des coups de fils et des lettres d’ErDF, du Président du syndicat départemental d’énergie et du Préfet prétendant que la délibération est illégale et qu’il faut la retirer ! Ces gens-là ne semblent pas savoir qu’il existe dans ce pays une justice administrative et qu’elle seule pourra annuler ces délibérations… ou les conforter !

Il suffit donc de répondre, sans avoir besoin de donner de détails, que la commune n’a pas la même appréciation que le Préfet et qu’elle maintient donc sa délibération. La commune, les élus et les habitants ne risquent absolument rien, bien au contraire : ils peuvent ainsi protéger leur santé et les libertés publiques.

Cf http://refus.linky.gazpar.free.fr/alerte-prefets.htm

et http://refus.linky.gazpar.free.fr/delibs-valables.htm

– Une situation juridique bien plus complexe que ce que l’on nous dit

La FNCCR a commandé une étude de complaisance au Cabinet d’avocats Ravetto : il est vrai qu’entre copains, on ne peut rien se refuser : Maître Ravetto est en effet vice-président d’une associations qui, parmi ses dirigeants, compte des représentants d’ErDF, d’Engie, de la FNCCR, etc

Cette étude est depuis utilisée par ErDF et les autorités pour prétendre que les délibérations municipales sont illégales. Pourtant, bien qu’elle soit très complaisante pour ErDF, on ne peut pas dire qu’elle soit convaincante, avec des conclusions comme « la marge de manoeuvre dont disposent les clients finals, les AODE et les maires pour s’opposer à la démarche d’ERDF s’avère limitée. »

Même si cette marge de manœuvre est réellement « limitée » (ce qui reste à prouver), elle n’est pas nulle contrairement à ce que prétendent les Préfets et autres séides d’ErDF…

Cf http://refus.linky.gazpar.free.fr/etude-complaisance.htm

– Une seule procédure en justice administrative

Avec son équipe municipale, José Ruiz (à droite), le maire
digne et courageux de Varennes sur Seine, résiste à Linky

Sur plus de 150 communes ayant délibéré contre les compteurs communicants, une seule à ce jour, Varennes-sur-Seine, a vu sa délibération attaquée au Tribunal administratif, par ErDF (et non par le Préfet, ce qui confirme à ce jour que les démarches des Préfets relèvement uniquement de la tentative d’intimidation).

La procédure va prendre des mois, et rien ne prouve que c’est la commune qui en sortira perdante. Et, si c’est le cas, la municipalité aura plusieurs possibilités devant elle :
faire appel : ce ne serait pas la première fois qu’une Cour d’appel prendrait le contre-pied du jugement de première instance. Il y aura aussi la possibilité de « monter » jusqu’au Conseil d’Etat.
– prendre immédiatement une autre délibération interdisant le déploiement des compteurs Linky sous un angle différent, en tenant compte bien entendu des éléments avancés par le Tribunal administratif.

Cf http://refus.linky.gazpar.free.fr/procedure-erdf-varennes.htm

Le Parisien : http://bit.ly/1W1TtDH

– IMPORTANT : les perspectives du mouvement du refus

Il est bien sûr fondamental de continuer à faire croitre le nombre des communes engagées, de façon à ce que les autorités ne puissent plus nier qu’il y a un véritable problème dans le pays avec ces programmes de compteurs communicants.

L’objectif que l’on peut raisonnablement viser est d’obtenir le « droit de retrait » comme au Québec (cf http://bit.ly/1Tn6dBB ) mais pas seulement à titre individuel : il faut que les communes qui le souhaitent puissent rester préservées des compteurs communicants et de leur système (ne pas oublier qu’il n’y a pas que les compteurs mais aussi de nombreux appareils, répéteurs, répartiteurs, concentrateurs, etc, qui doivent être installés dans les communes).

Après tout, la fameuse directive européenne de 2009 sur laquelle se base les autorités évoque « 80 % des clients équipés de systèmes intelligents de mesure d’ici à 2020. » Il y a largement la place, dans les 20% restants, pour les communes qui souhaitent se préserver de ces compteurs. Et si le taux de refus dépassait 20%, les autorités seraient bien obligées de prendre acte d’un mouvement aussi puissant…

Conclusion (provisoire)

Nous ferons bientôt des propositions pour élargir le front du refus et poser clairement l’exigence d’une prise en compte démocratique de cette affaire, qui ne saurait être réglée par des intimidation et des procédures en justice.

En attendant, merci de nous informer des nouvelles communes prenant position, et continuons à agir pour nous préserver des compteurs communicants.

Bien cordialement
Stéphane Lhomme
http://refus.linky.gazpar.free.fr

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky, une petite vidéo pour en parler.

linky.jpg (33659 octets)Pour vous aider à y voir plus clair en attendant les dernières évolutions de l’information, cette petite vidéo tente d’aborder le maximum de sujets en 30′.

Vous aurez une idée du projet. Il y a un bref aperçu de ce qui s’est passé aux Etats-Unis, des extraits d’émissions de télévision (Envoyé Spécial et On n’est pas des pigeons), des commentaires juridiques de Next-Up assortis des commentaires de Thierry Casasnovas.

A voir ci-dessous, ou bien utilisez ce lien pour télécharger la vidéo (151 Mo)

Linky, un ami qui vous veut du bien? from Antennes31 on Vimeo.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Les premiers retours sur l’usage du Linky en Indre et Loire

linkyNous avons mis la main sur une perle.
Le rapport du SIEIL sur l’expérimentation en Indre et Loire. Vous trouverez aussi le fameux rapport Criirem de 2011 qui indique des taux à 0.9 V/M.

La prochaine fois qu’en réunion on vous dit que la phase d’expérimentation s’est bien passée, vous saurez quoi leur montrer:

61% des usagers ne sont pas convaincus de l’utilité de ce nouveau compteur.

19% de particuliers ont eu des problèmes de disjonction à répétition

4% appareils électriques grillés, dysfonctionnement de la programmation du chauffage, embrasement du compteur

5% d’impact négatif sur leur facture (doublement voir triplement)

36% des communes consultées ont connu des problèmes de disjonction répétés

et aussi:

85% des usagers ne consultent pas leur compteur Linky, ce chiffre atteint 93% en logement collectif

9%consultent plus souvent leur consommation et 6% ont changé leur habitude de consommation

Problèmes de lisibilité du compteur : écran trop petit, présentation et défilement peu pratiques, absence de rétro-éclairage qui rend l’écran illisible.

Aucune enquête sanitaire.

Et c’est ce qu’on appelle une expérimentation réussie qui n’a pas posé de problème ?

Le rapport d’enquête de satisfaction est ICI

Le rapport complet du SIEL d’Indre et Loire

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Les lampadaires de Palaiseau communiquent en lumière

Les lampadaires Palaiseau communiquent lumière

Dans le quartier Camille-Claudel, un consortium mené par EDF va tester des services de communication utilisant le signal lumineux.

Utiliser l’éclairage pour transmettre des informations. C’est le principe de la technologie Lifi (light fidelity), qui permet de transférer tous types de données par le signal lumineux, à l’aide d’un éclairage à diodes (LED), ces ampoules pouvant s’allumer et s’éteindre plusieurs milliers de fois par seconde, à des fréquences non visibles par l’œil humain.

L’article dans Les Echos.fr

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Service des eaux : Polémique sur l’installation des compteurs

Certains habitants refusent la pose de compteurs communiquant par crainte des « émissions réputées toxiques » de leur radio-transmission

Intimidation, chantage, pressions… C’est ce que Juliette S., habitante de La Ciotat, estime subir de la part de la société Eau de Marseille Métropole depuis qu’elle refuse de faire installer chez elle un compteur d’eau communicant. Par un courrier en date du 17 mars 2016, la dame de 95 ans s’est vue menacer d’une éventuelle coupure d’eau en cas de contestation prolongée. Un procédé pourtant interdit par la loi*. Sa famille dénonce, à ce titre, des « pratiques d’intimidation extrêmement choquantes et parfaitement illégales ».

L’article de La Provence

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

ERDF répond a la suite d’un incident c’est édifiant !

linkyA la suite de la pose d’un compteur Linky un client d’ERDF victime d’un dysfonctionnement s’en est plaint, voici la réponse qui lui a été faite ou l’on apprends que même la norme CE pourtant européenne ne garanti en rien la conformité de votre matériel, comment faire un recours ?

Ceci n’est qu’un début tenez nous au courant………

Voir la réponse d’ERDF

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : quand l’enfer se pave de bonnes intentions

Relève des données de consommation Linky : quand l’enfer se pave de bonnes intentions

Le 1er décembre ont été posés les premiers compteurs dits « communicants » Linky, en attendant que 35 millions d’entre eux soient déployés d’ici 2021. Ces compteurs pourront permettre l’accès à des données de consommation très précises relevées à distance. Les modalités de ce procédé sont néanmoins en cours de négociations, certains acteurs politiques, dont Ségolène Royal, s’étant prononcés en faveur d’une collecte par défaut avec comme option l’opt-out, c’est à dire la possibilité pour le consommateur de s’opposer à cette collecte a posteriori. Un mode opératoire réservant selon d’autres un sort un peu expéditif aux libertés individuelles des consommateurs. 
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

ARBAS la première commune de Haute-Garonne qui refuse le Linky !

LA BONNE NOUVELLE QUE NOUS ATTENDIONS ARRIVE

Bolinkynne nouvelle, nous apprenons que la commune d’Arbas vient de refuser l’installation des compteurs Linky, la délibération a été prise lors du conseil municipal du 15/04/2016.Cette attitude courageuse montre la voie, Robin des Toits Midi-Pyrénées espère  en voir bientôt beaucoup d’autres suivre son exemple.

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Compteurs communicants : pourquoi il faut resister au diktat des politiques et industriels

Avatar de Stéphane LhommePar 
Ecologiste de Gauche

LE PLUS. Plus de 100 communes en France refusent d’installer les nouveaux compteurs communicants. C’est la résistance de la « France réelle » – celles des communes, des habitants, des associations – face au diktat des dirigeants politiques et industriels, fait valoir Stéphane Lhomme, conseiller municipal de Saint-Macaire, très engagé.
Édité par Paul Laubacher

L’article de L’Obs est ici

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Toulouse antennes de téléphonie mobile : les riverains disent toujours non

Géraldine et ses trois enfants, habitante de l'avenue Jean Rieux. Deux antennes se trouvent déjà dans la cheminée à l'arrière-plan. Trois autres pourraient être implantées. / Photo DDM Thierry Bordas

Dans les quartiers toulousains, les habitants continuent à s’inquiéter de la multiplication des antennes de téléphonie mobile. Exemple de la mobilisation avenue Jean-Rieux.

«Non aux trois antennes. Danger : deux antennes, ça suffit. 3 + 2 = 5, c’est trop.» Depuis quelques semaines, les banderoles ont refait leur apparition avenue Jean-Rieux, autour du n°213, à l’angle de l’avenue de Savoie. Là, sur un petit immeuble, deux antennes-relais de l’opérateur SFR ont été installées en 2010, occultées dans une fausse cheminée. «À l’époque, on avait déjà manifesté», rappelle Géraldine Castex, une mère de famille et riveraine, porte-parole du Collectif enfants sans antennes

l’article de La Dépèche

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail